Bon à savoir : quelles sont les conditions pour renégocier son prêt immobilier ?

Il arrive parfois que le taux d’intérêt diminue en fonction de la durée de votre prêt immobilier. Dans ce cas, c’est le meilleur moment pour renégocier un crédit immobilier. À vrai dire, tous les débiteurs avec un bon profil client peuvent effectuer cet acte. Ils peuvent choisir de diminuer la durée de leur prêt ou de réduire leurs mensualités. Quelles sont les conditions pour renégocier son prêt immobilier ?

En quoi consiste la renégociation d’un prêt immobilier ?

Le prêt immobilier est un fond, proposé par les banques ou par un organisme préteur et qui est destiné à avancer en partie ou la totalité du coût d’une habitation. Ce genre de prêt s’applique quand on envisage de faire des travaux de réhabilitation de son logement, ou quand on veut acheter un terrain en vue de faire la construction d’une maison. En ce moment, les taux immobiliers sont bas. Face à cela, les individus ayant souscrit un prêt il y a déjà quelques années doivent être furieuses. Toutefois, il est possible de renégocier son prêt immobilier. Notamment, la renégociation de crédit consiste à solliciter l’aide de sa banque actuelle afin d’obtenir un nouveau taux d’intérêt plus bas. Cette renégociation est plus ou moins facile selon la politique interne de la banque. Dans ce cas, pour en savoir plus sur le taux moyen sur le marché et obtenir des offres qui permettront une comparaison, il est donc préférable de se tourner vers d’autres établissements.

Quelles sont les conditions pour renégocier son prêt immobilier ?

De nombreuses conditions doivent être réunies pour que la renégociation d’un crédit immobilier soit avantageuse. Tout d’abord, tous les emprunteurs dont la situation bancaire et personnelle est saine peuvent renégocier son prêt immobilier. De ce fait, il convient de s’adresser à d’autres établissements bancaires ou à sa banque actuelle. Aussi, en cas de renégociation, l’emprunteur doit être en mesure de justifier ses charges (contrats de prêts, tableaux d’amortissements…) ainsi que ses revenus (avis d’imposition, comptabilité, bulletins de salaire…). En effet, le ménage doit remplir les conditions classiques de reste à vivre. De ce fait, l’établissement prêteur s’assure que les mensualités du crédit soient en harmonie avec les rémunérations de l’emprunteur. D’un point de vue technique, la renégociation d’un prêt immobilier consiste à ajouter un avenant au contrat de prêt initial. Il précise les futures modalités de remboursement et le nouveau taux d’intérêt obtenu.

Renégocier son prêt immobilier : quand et comment ?

Tout d’abord, la renégociation d’un prêt immobilier, comme son nom l’indique, est une négociation à effectuer auprès de l’organisme prêteur dans le but de réaliser des économies. En général, la renégociation d’un crédit immobilier peut intervenir à tout moment. Afin d’assurer la rentabilité de l’opération, certains facteurs doivent être étudiés. On peut trouver dans ce cas trois facteurs essentiels qui, lorsqu’ils sont réunis, permettent de faire des économies. Ces facteurs sont : lorsque le solde restant dû est de 70 000 € minimum, lorsque l’écart entre le taux que vous pouvez obtenir et le taux d’intérêt actuel dépasse les 0.7% et lorsque vous êtes encore à la première moitié du paiement de votre prêt immobilier. Bref, il suffit de prendre un rendez-vous avec un courtier pour renégocier son prêt immobilier.

Plan du site