Pourquoi suivre une formation d’opticien ?

opticien

Le métier d’opticien s’apparente à celui de vendeur. Il semble séduisant puisqu’il s’agit d’un métier à part entière : un opticien est avant tout un conseiller technique auprès des consommateurs, mais les aspects techniques du travail sont tout aussi cruciaux. Le secteur emploie encore aujourd’hui, bien que les revenus soient en baisse. Quel type d’éducation est nécessaire pour devenir opticien ?

Pourquoi faire carrière en tant qu’opticien ?

En France, un opticien propose des lunettes et autres matériels correcteurs tels que des verres correcteurs et des montures, des verres solaires, des lentilles de contact et autres accessoires, ainsi que divers produits d’entretien. Il est essentiel de suivre la formation d’opticien, car il possède également l’expertise technique nécessaire pour effectuer certaines vérifications, analyses visuelles et centrages des yeux requis pour l’achat de lunettes. Le métier d’opticien est tout aussi complet : de la conception à l’ajustement, de l’assemblage à la vente d’une variété de lunettes correctrices, de verres et de lentilles. C’est aussi un technico-commercial qui est un professionnel de la santé. Mais d’abord, un vendeur. Il a suivi les conseils d’un ophtalmologiste. Il peut travailler comme salarié d’une petite entreprise, d’une marque, d’un centre d’entraide, comme gérant, comme franchisé ou comme commerçant indépendant, par exemple. En matière d’opportunité d’emploi, le métier recrute, mais la rivalité entre les enseignes est forte et les niveaux de rémunération ont eu tendance à se réduire ces dernières années. Du coup, des spécialités comme la contactologie ou l’optométrie piquent la curiosité des opticiens indépendants ou dépendants. Plus d’informations sur ico.asso.fr.

Quel programme de formation vous convient le mieux ?

Commencez par le CAP ou le certificat de distributeur optique, qui vous permet d’exercer en tant que distributeur de lunettes. Les jeunes peuvent également collaborer avec succès avec les opticiens grâce à un baccalauréat professionnel en optique lunetterie. Le BTS OL en deux ans après l’obtention du baccalauréat est le plus populaire et le plus adapté à la formation d’opticien. Il permet d’exercer ou de créer sa propre entreprise. L’admission au BTS, par contre, est compétitive. Ainsi, la procédure est basée sur la sélection des dossiers et un entretien. Il faut pareillement mentionner que certaines formations d’opticien sont accessibles à l’enseignement de niveau licence (S et STI Génie optique). Du Diplôme Universitaire et d’Optométrie Optique Physiologique de l’Université de Marseille à Angers, Lyon, Lille, Toulouse, Licence Professionnelle d’Optique de Santé à Paris Sud, Saint- Etienne, ou Licence Professionnelle d’Optique de Vision à Montpellier La Rochelle, vous pouvez passer un examen pour compléter votre formation, incluant la formation initiale et la formation continue.

Qu’est-ce qu’un opticien, et quelles sont ses responsabilités ?

Un opticien accueille les clients ayant des difficultés visuelles qui viennent consulter un ophtalmologiste tous les jours. Il vérifie les prescriptions médicales, effectue des examens de la vue et donne des conseils à ses clients. Il décide s’ils ont besoin de plus de lunettes ou de lentilles, si des verres progressifs sont nécessaires, quelle forme ils veulent, etc. Si le client désire des lunettes, l’opticien doit assembler les lunettes sur la monture choisie le plus rapidement possible et effectuer les modifications utiles : polir, meuler, ajuster, aligner, etc. S’il souhaite des lentilles, vous devrez prendre diverses mesures, notamment la courbure de la cornée. Certains établissements disposent de laboratoires sur place où ces procédures peuvent être effectuées plus rapidement ou où une formation d’opticien peut être dispensée. S’il tombe en panne, le détaillant devra faire appel à un laboratoire tiers. Les opticiens supervisent également le service après-vente, qui est une autre composante de leur emploi. Ils apportent des solutions aux consommateurs qui ont des problèmes avec leurs lunettes (branches cassées ou tordues, verres endommagés, etc.). Il est aussi le responsable de l’agence. Il s’occupe pareillement des stocks, évalue le chiffre d’affaires et s’entretient, entre autres, avec les représentants des marques de verres et de lentilles de contact. Enfin, et surtout, l’opticien collabore fréquemment avec les fournisseurs. Il passe la commande et veille à ce que tout soit terminé dans les délais.

Les étapes pour devenir opticien

Seuls les optométristes sont autorisés à fournir une variété de verres correcteurs et de lentilles de vision. Ils sont chargés de conseiller quotidiennement les patients qui ont été recommandés par un ophtalmologiste. L’opticien est une profession qui n’a jamais connu de crise. Il faut savoir que 11 500 opticiens ont commencé à travailler sur 8 000 sites en France, prenant en charge la moitié des Français qui souffrent de problèmes de vue. C’est un véritable homme d’affaires qui doit comprendre les attentes de ses consommateurs et leur transmettre une monture adaptée à leurs préférences. Il doit surveiller les tendances avant d’introduire de nouveaux articles, car les lunettes sont aussi un phénomène de mode. Pour devenir un opticien professionnel, il faut passer par une formation d’opticien. Toutefois, vous devez disposer d’un dossier solide et démontrer votre vif désir d’apprendre et de travailler dans ce domaine.

Plan du site